Symposiums


Aperçu des symposiums

Pré-inscription exigée
CDA Annual Conference Symposia
Ouvrez les liens ci-dessous pour plus de détails

Une nouvelle ère dans la prise en charge de la dermatite atopique

Conférenciers

Kim Papp, MD, PhD, FRCPC, FAAD
Jonathan Silverberg, MD, PhD, MPH

Objectifs d’apprentissage

Revoir la pathophysiologie de la dermatite atopique.
Évaluer les nouvelles données cliniques sur l’utilisation des produits biologiques dans la gestion de la dermatite atopique.
Études de cas et perspectives pour la prise en charge de la dermatite atopique.

Description

Exposé avec interactivité de l’auditoire et période de questions avec des leaders d’opinion en dermatologie, y compris deux des principales sommités internationales, les DrsJonathan Silverberg et Kim Papp.

Présentation de la pathophysiologie de la dermatite atopique, y compris du rôle des principales cytokines qui définissent les voies immunitaires, suivie d’une discussion sur les points d’intervention et d’une période de participation du public par le biais de questions et réponses électroniques (10 min).

Aperçu des données cliniques émergentes sur les produits biologiques en cours d’élaboration, y compris le dupilumab nouvellement approuvé. Cet exposé s’appuiera sur la discussion précédente sur les points d’intervention dans les voies immunitaires qui sont à l’origine de la dermatite atopique.  Participation de l’auditoire par questions et réponses électroniques (25 min).

Études de cas illustrant les perspectives de la prise en charge de la dermatite atopique. Le présentateur fera participer l’auditoire à la discussion sur la gestion de chaque cas. La discussion portera sur les approches recommandées pour la gestion des patients. Les cas comprendront des patients atteints de comorbidités atopiques (25 min).

Rétrécir la cible pour traiter le psoriasis : l’IL23 p19

Conférenciers

Melinda Gooderham, MSc, MD, FRCPC
Mark Kirchhoff, MD, PhD, FRCPC
Perry Grewal, MD, FRCPC
Vincent Richer, MD, FRCPC

Objectifs d’apprentissage

Comprendre les nouveaux développements dans notre compréhension des modes actuels de traitement du psoriasis.
Examiner les données cliniques à l’appui de la nouvelle indication du guselkumab (IL-23 p19) pour le traitement du psoriasis modéré à grave.
Examiner l’évolution de la sécurité des produits biologiques dans le traitement du psoriasis.
Discuter des nouvelles options thérapeutiques et des considérations relatives à la comorbidité des patients.

Description

Soyez des nôtres pour une présentation interactive composée de brefs exposés, vidéos, discussions interactives avec l’assistance et participation à un jeu. Ce symposium se concentrera sur les derniers progrès scientifiques dans notre compréhension de la voie inflammatoire pour illustrer les traitements biologiques actuels et nouveaux, la façon dont le profil de sécurité des produits biologiques en tant que classe a évolué, la façon dont les nouveaux traitements interagissent en réalité avec les patients et les éléments de comorbidité à prendre en compte pour les dermatologues qui envisagent d’avoir recours à ces nouvelles options de traitement.

Les enjeux sont élevés à Montréal alors que nous rapprochons le jeu et l’interactivité des tests de connaissances. Assurez-vous d’organiser une table avec vos amis pour une petite compétition amicale où vous gagerez vos « dermo-dollars » sur les questions de rétroaction de notre public. Qui sera le grand gagnant à votre table?

Le jeu de prévention des cicatrices d’acné : testez vos connaissances des récentes mises à jour sur les stratégies de prévention et de gestion

Conférenciers

Jerry Tan, MD, FRCPC (président)
Melinda Gooderham, MD, MSc, FRCPC
Roni Munk, MD, FRCPC

Objectifs d’apprentissage

Reconnaître la prévalence et le fardeau des cicatrices chez les patients atteints d’acné léger à sévère.
Cerner les facteurs de risque associés aux cicatrices d’acné et décrire la pathophysiologie de la formation de cicatrices.
Décrire les stratégies de prévention des cicatrices chez les patients atteints d’acné, y compris les interventions précoces et les stratégies de gestion fondées sur des données probantes.
Décrire les stratégies les plus récentes de prise en charge des cicatrices, y compris les options topiques et fondées sur les modalités.

Description

Ce symposium agréé d’une heure et demie portera sur les dernières mises à jour et les pratiques exemplaires pour la prévention des cicatrices atrophiques chez les patients atteints d’acné. Il sera question notamment d’acquérir une meilleure compréhension des groupes de patients touchés, de la détermination des facteurs de risque pour tous les degrés de sévérité de la maladie, des options de traitement précoce et efficace et des stratégies de gestion des cicatrices. Ce symposium interactif en format jeu comprendra cinq rondes sur des sujets particuliers. Chaque ronde comprendra une composante de jeu avec sondage de l’auditoire, suivie de la présentation de données factuelles à l’appui des bonnes réponses. La dernière ronde vérifiera l’apprentissage des participants, et trois d’entre eux seront déclarés champions en prévention des cicatrices d’acné.

  • Ronde 1 : Prévalence, facteurs de risque et conséquences pour les patients.
  • Ronde 2 : Pathophysiologie de la formation des cicatrices d’acné.
  • Ronde 3 : Traitement et prévention, situation actuelle et espoirs pour l’avenir.
  • Ronde 4 : Stratégie de prise en charge des cicatrices.
  • Ronde 5 : Champions de la prévention des cicatrices d’acné.

La peau en profondeur : comprendre des concepts importants relativement aux fonctions discriminantes et émotionnelles du toucher

Conférenciers

Co-présidente :
Melinda Gooderham, MD, MSc, FRCPC
Dermatologue, Skin Centre for Dermatology
Professeure adjointe, Université Queen’s
Chercheuse, Probity Medical Research

Co-présidente :
Irèn Kossintseva, BSc avec distinction, MD, FRCPC, FAAD, FACMS
Mohs & Dermatologic Surgery
Enseignante clinique, Départment de dermatologie et de la science de la peau,
Directrice, Centre de greffe de cheveux, Université de la Colombie-Britannique
Vancouver, Colombie-Britannique

Francis McGlone, PhD
Professeur en Neurosciences
Tuteur de 3e cycle, School of Natural Sciences and Psychology
Liverpool John Moores University, Royaume-Uni

Thomas E. Ungar, MD, MÉd., CCFP, FCFP, FRCPC, DABPN
Clinicien et psychiatre en chef à l’hôpital St. Michael’s
Professeur agrégé de psychiatrie à l’Université de Toronto

Objectifs d’apprentissage

Décrire la peau comme un organe sensoriel qui influence les capacités discriminatoires et émotionnelles du cerveau.
Associer la neurobiologie de la peau au toucher comme dimension importante du bien-être général du patient en dermatologie.
Réfléchir au fardeau des maladies de la peau pour améliorer la qualité de vie des patients au-delà des améliorations superficielles.

Description

Cette table ronde réunira des experts en neurobiologie, en dermatologie et en psychiatrie pour examiner d’un point de vue scientifique le fardeau des maladies de la peau à l’aide d’une approche à plusieurs volets. Grâce à des discussions interactives et à l’autoréflexion, les participants comprendront mieux comment la stigmatisation contribue au fardeau des maladies de la peau, et comment cette stigmatisation peut provoquer des sentiments de dépression et d’anxiété chez les personnes vivant avec ces maladies. Une meilleure compréhension des répercussions de ce fardeau peut contribuer à améliorer les résultats du traitement d’un patient.

Cette présentation sera l’occasion d’examiner les maladies de la peau dans un cadre de neurosciences sociales. La recherche qui se poursuit sur les composantes affectives et physiques des maladies de la peau fera l’objet de discussions. Les participants examineront les preuves démontrant que le toucher est une voie importante d’information sociale, et comment la résistance au toucher associée aux maladies de la peau peut avoir une incidence sur la qualité de vie et donc sur les résultats du traitement.

Les dermatologues participants retourneront à leur pratique dotés d’une perception plus globale de leurs patients et comprendront mieux comment les sentiments de rejet, de culpabilité ou de honte associés à leur maladie de peau se répercutent sur leur vie et peuvent aussi influencer l’issue de leur traitement.

Les cas présentés porteront sur des maladies particulières, mais la discussion est conçue pour s’appliquer aux maladies de la peau en général, de sorte que les apprentissages auront une application générale.

L’histoire de Jack et Diane

Conférenciers

Lorne Albrecht, MD, FRCPC (président)
Peter Lakatos, MD, PhD, DSc, FEBG, AGAF
Sherry Rohekar, MD, FRCPC
Sonya Abdulla, MSc, MD, FRCPC

Objectifs d’apprentissage

Reconnaître la nature systémique et chronique de l’hidradénite suppurée et du psoriasis ainsi que les conséquences de leurs affections concomitantes.
Agir en temps opportun pour gérer et réduire le risque de comorbidités.
Choisir les options thérapeutiques optimales pour traiter ces maladies chroniques et leurs affections concomitantes.

Description

Voici Jack et Diane, deux personnes au prise respectivement avec le psoriasis et l’hidradénite suppurée (HS) et qui ont “perdu toute joie de vivre”. Voyez leur réalité à travers le regard d’un dermatologue, d’un rhumatologue et d’un gastroentérologue. Grâce à des études de cas évolutives, la présentation abordera les défis posés par la prise en charge de ces maladies inflammatoires auto-immunes, au-delà des traces visibles qu’elles laissent sur la peau. Les participants prendront connaissance des données cliniques probantes et discuteront de la prise en charge optimale de ces maladies chroniques, afin d’aider Jack et Diane à “vivre le mieux possible”, comme dans la chanson.

Ordre du jour

8 h : Introduction – mot de bienvenue, présentation des objectifs et de l’ordre du jour
8 h 05 : Étude de cas évolutive sur le psoriasis
8 h 30 : Étude de cas évolutive sur l’hidradénite suppurée
8 h 55 : Conclusion et évaluation
Fin de la formation : 9 h

Le microbiome cutané : un nouveau joueur dans la prise en charge de la santé et des maladies de la peau

Conférenciers

Dr Leon Kircik
Professeur clinique associé de dermatologie
École de médecine Icahn de Mount Sinai, New York (NY) et Centre médical universitaire de l’Indiana, Indianapolis (IN);
Directeur médical, Physicians Skin Care, PLLC, Louisville (KY), DermResearch, PLLC, Louisville (KY), Skin Sciences, PLLC, Louisville (KY).

Objectifs d’apprentissage

Rôle de l’harmonie du microbiote cutané dans le maintien d’une barrière cutanée fonctionnelle.
Comprendre le dialogue entre le microbiote de la peau et le système immunitaire.
Comment le microbiome détient-il la clé de la compréhension de la peau et pourquoi gérer le microbiote de la peau?
Stratégies prébiotiques, postbiotiques et probiotiques.

Description

L’exploration du microbiome humain est actuellement l’un des domaines de recherche médicale qui connaît la progression la plus rapide.

Le symposium vise à décrire la relation entre le microbiote de la peau et ses effets potentiels sur diverses maladies de la peau. Les interactions entre la flore de la peau et le système immunitaire sont également mises en évidence.

Notre équipe a mené des études pionnières sur le microbiome de la peau et les recherches ont montré que la gestion du microbiome de la peau est une nouvelle façon efficace de s’attaquer à un éventail de problèmes de la peau, dont l’acné, le psoriasis, la rosacée et la dermatite atopique.

Le symposium abordera également les différentes stratégies de gestion du microbiote de la peau et la différence entre les prébiotiques, les postbiotiques et les probiotiques.

Comprendre que cette interaction ouvre une ère prometteuse dans le domaine de la dermatologie.

Ordre du jour 
  1. Mot d’ouverture et présentation des conférenciers.
  2. Exploration du rôle du microbiome humain.
  3. Gestion du microbiote de la peau et relation entre le microbiome de la peau et les maladies inflammatoires chroniques comme la dermatite atopique et l’acné.
  4. Stratégies thérapeutiques nouvelles prébiotiques, post‑biotiques et probiotiques.
  5. Principaux points à retenir.
  6. Mot de la fin et questions.