Information à l’intention du public canadien

L’ACD recommande de continuer à utilisr les écrans solaires à la suite des conclusions d’une récente enquête aux États-Unis sur le benzène dans certains produits américains 

L’Association canadienne de dermatologie (ACD) est vouée à prévenir le cancer de la peau. En tant que dermatologues certifiés, nous vous encourageons à faire preuve de prudence au soleil pour réduire votre risque de cancer de la peau.

Nous vous recommandons donc de continuer à prendre les mesures suivantes pour protéger votre peau des rayons ultraviolets nocifs du soleil:

  • Limiter l’exposition au soleil, en particulier entre 11 h et 15 h (en milieu de journée).
  • Planifier les activités de plein air à l’ombre autant que possible.
  • Porter un chapeau à large rebord, des lunettes de soleil et des vêtements qui couvrent le plus possible votre peau.
  • Toujours appliquer un écran solaire à large spectre et à FPS de 30 ou plus sur la peau exposée au soleil. Remarque : il est scientifiquement prouvé que l’application d’un écran solaire est importante et efficace pour prévenir les effets nocifs de l’exposition au soleil, y compris le cancer de la peau.

Pour une liste à jour des écrans solaires (plus de 90 produits) reconnus par l’ACD, consultez le site https://dermatology.ca/fr/produits-homologues/ecrans-solaires/.

Cette information est fournie en réponse à l’enquête menée en juin 2021 sur 294 écrans solaires et produits après-soleil par Valisure, une société indépendante américaine d’essais de produits pharmaceutiques, qui a constaté que certains écrans solaires aux États-Unis contenaient des concentrations détectables de benzène, un agent cancérogène connu. Aucune constatation semblable n’a été faite au Canada.

La contamination au benzène était probablement attribuable à un problème de procédé de fabrication :

  • Le benzène ne figurait pas sur la liste des ingrédients de ces produits.
  • Les concentrations de benzène variaient considérablement d’un lot à l’autre, même à l’intérieur d’une seule marque.
  • Les ingrédients de l’écran solaire n’ont pas entraîné la formation de benzène.
  • La Federal Drug Administration (FDA) des États-Unis examinera une pétition signée par des citoyens réclamant une enquête sur les procédés de fabrication des écrans solaires.

L’ACD continuera de surveiller la situation et d’informer le public canadien à mesure que la situation évolue. Si les ingrédients de votre écran solaire vous préoccupent, parlez à un dermatologue certifié par le Collège royal, qui pourra vous aider à mettre en place un plan de protection solaire qui vous convient.

Le cancer de la peau est le cancer le plus répandu au Canada. L’exposition aux rayons ultraviolets nocifs du soleil est le plus grand facteur de risque environnemental pour le cancer de la peau. Les preuves scientifiques confirment les avantages de l’utilisation d’un écran solaire pour réduire les dommages à court et à long terme causés à la peau par l’exposition au soleil.

Approuvé et diffusé par l’Association canadienne de dermatologie le 15 juillet 2021