Bien des gens ont des pellicules : elles sont agaçantes, mais inoffensives. Elles se caractérisent par des démangeaisons et la perte de fines lamelles de peau morte (appelées squames) du cuir chevelu. Les symptômes ont tendance à s’aggraver quand l’air est sec, comme en hiver, et à s’améliorer pendant les mois d’été.

Un certain nombre de facteurs peuvent contribuer à la production de pellicules. La peau sèche, résultant de l’air sec, est la cause la plus courante. Une autre cause fréquente est la dermatite séborrhéique, qui se caractérise essentiellement par un cuir chevelu huileux qui entraîne la formation de gros flocons blancs ou écailles jaunes causés par la perte inégale et l’agglutination de particules de peau morte. L’eczéma et le psoriasis peuvent aussi causer des démangeaisons, la desquamation (pertes de squames) et l’inflammation du cuir chevelu et d’autres parties du corps.

Les pellicules peuvent aussi résulter tout simplement de la prolifération d’un champignon de type levure (malessezia) qui vit normalement sur le cuir chevelu en santé sans causer aucun problème. Le champignon se nourrit des huiles produites par le cuir chevelu et il peut causer des démangeaisons et la desquamation.

Les pellicules de bébé

Les bébés peuvent avoir une forme de pellicules appelée chapeau, croûte de lait ou casque séborrhéique. On retrouve cette condition le plus souvent chez les nouveau-nés et les nourrissons. Elle se caractérise par l’apparition de plaques jaunâtres et écailleuses sur le cuir chevelu. Les croûtes de lait sont sans danger et disparaissent spontanément généralement avant l’âge d’un an.

Probablement la chose la plus importante à faire pour contrôler les pellicules est de se laver les cheveux fréquemment. On pourrait être porté à croire qu’un cuir chevelu sec est la cause de la desquamation et qu’il est préférable de sa laver la tête moins souvent, mais ce n’est pas le cas. En fait, c’est un cuir chevelu gras qui mène à la production de squames et à la desquamation inégale des cellules de peau morte qui tombent sous forme de flocons disgracieux. L’utilisation quotidienne d’un shampooing doux peut habituellement aider les cas bénins de pellicules. Si cela ne fonctionne pas, on trouve beaucoup de différents shampooings antipelliculaires en magasin. Comme les ingrédients médicinaux varient d’un produit à l’autre*, vous devrez peut-être essayer plusieurs produits avant de trouver celui qui est le plus efficace pour vous. Il est parfois utile d’interchanger les produits pour obtenir de meilleurs résultats.

Les shampooings à base de goudron de houille (p. ex., Neutrogena T/Gel, Denorex) agissent en ralentissant le renouvellement des cellules cutanées (la rapidité à laquelle elles se forment et se détachent).

L’acide salicylique (p. ex., Sterex, Sebcur) est un ingrédient exfoliant qui aide à décoller et à éliminer les cellules mortes de la peau pour empêcher la formation de croûtes et la desquamation. L’inconvénient est qu’il peut assécher le cuir chevelu.

Le sulfure de sélénium (p. ex., Selsun Blue, Versel) ralentit le renouvellement des cellules de la peau et peut réduire la présence de champignons sur le cuir chevelu. L’inconvénient est qu’il peut décolorer les cheveux blonds, gris ou colorés.

Le kétoconazole (p. ex., Nizoral) est un agent antifongique qui réduit la quantité de malessezia sur le cuir chevelu.

Le ciclopirox olamine (p. ex., Loprox, Stieprox) est un autre agent antifongique qui réduit la quantité de malessezia sur le cuir chevelu. Il est disponible sur ordonnance.

* Veuillez noter que la mention d’un produit particulier ne signifie aucunement que l’Association canadienne de dermatologie recommande ce produit.

Les problèmes de pellicules sont le plus souvent simples et faciles à contrôler efficacement avec des shampooings antipelliculaires vendus sans ordonnance. Cependant, si une démangeaison du cuir chevelu persiste malgré l’utilisation d’un shampoing antipelliculaire pendant plusieurs semaines, ou si vous remarquez des rougeurs et une enflure au niveau du cuir chevelu, consultez votre médecin. Vous pourriez avoir besoin d’une ordonnance pour un shampooing plus fort.

En bref
  • Les pellicules sont plus fréquentes chez les jeunes et disparaissent habituellement vers la quarantaine, bien qu’elles puissent parfois persister jusqu’à un âge avancé.
  • Les hommes ont plus souvent des pellicules que les femmes, probablement à cause des hormones masculines et du fait que leur cuir chevelu est plus huileux.
  • Le stress peut déclencher ou aggraver la production de pellicules.