Les pellicules sont inoffensives, mais elles peuvent être gênantes et incommodantes. Il s’agit essentiellement de petits flocons de peau morte (appelés squames) sur le cuir chevelu qui causent des démangeaisons. Les symptômes de ce problème très courant ont tendance à s’aggraver quand l’air est sec, comme en hiver, et à s’améliorer pendant l’été.

L’assèchement de la peaupar l’air sec est la cause la plus courante de la formation de pellicules. La dermatite séborrhéiqueen est une autre cause fréquente : elle se caractérise par un cuir chevelu huileux qui peut contenir une abondante quantité de levures, entraînant la formation de gros flocons blancs ou d’écailles jaunâtres résultant de la perte inégale et de l’agglutination de particules de peau morte. L’eczémaet le psoriasisdu cuir chevelu peuvent aussi contribuer à la formation de squames et à l’inflammation de la peau du cuir chevelu prenant l’apparence de pellicules et causant des démangeaisons chez le patient.

Les pellicules peuvent aussi résulter de la prolifération d’une levure (malessezia) que l’on retrouve normalement sur le cuir chevelu en santé. Elle se nourrit des huiles produites par votre cuir chevelu et, en trop grande quantité, peut causer des démangeaisons et de la desquamation.

Les bébés peuvent être touchés par une forme de pellicules appelée chapeau ou croûtes de lait. Présente le plus souvent chez les nouveau-nés et les nourrissons, cette affection se caractérise par l’apparition de plaques écailleuses jaunâtres ou blanches et parfois de croûtes sur le cuir chevelu. Les croûtes de lait sont inoffensives et disparaissent généralement avant l’âge d’un an.

La plupart du temps, pour contrôler les pellicules, il suffit de se laver les cheveux plus souvent. En effet, un cuir chevelu huileux mène à l’accumulation et à la desquamation inégales des cellules de peau morte, qui tombent alors sous forme de flocons disgracieux. Selon votre type de cheveux, se mouiller le cuir chevelu tous les jours et utiliser un shampoing 2 à 3 fois par semaine, ou un shampoing régulier au quotidien, peut être suffisant pour traiter les cas légers de pellicules. Si cela ne fonctionne pas, plusieurs shampoings médicamenteux contre les pellicules sont disponibles en vente libre. Comme les ingrédients médicinaux varient d’un produit* à l’autre, il vous faudra peut-être en essayer quelques-uns ou faire une rotation entre divers produits pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous et minimise les pellicules.

Les shampoings à base de goudronde houille (p. ex., T/Gel de Neutrogena, Denorex) – Cet agent agit en ralentissant le renouvellement des cellules cutanées (la rapidité à laquelle elles se forment et se détachent).

L’acide salicylique (p. ex., Sterex, Sebcur) – Cet ingrédient exfoliant aide à faire décoller et à éliminer les cellules mortes pour empêcher la formation de croûtes et la desquamation.

Le sulfure de sélénium (p. ex., Selsun Blue, shampoing Clinical Solutions de Head & Shoulders, Versel) – Le sulfure ralentit le renouvellement cellulaire et pourrait diminuer la quantité de champignons sur le cuir chevelu.

La pyrithione de zinc (p. ex., Head & Shoulders, Dangard) – Ce produit agit à peu près de la même façon que le sulfure de sélénium, mais il est plus doux et dessèche moins les cheveux.

Le Ketoconazole (p. ex., Nizoral) – Cet agent antifongique réduit la quantité de malessezia sur le cuir chevelu.

Le ciclopirox olamine (p. ex., la lotion Loprox, Stieprox) – Un autre agent antifongique qui réduit la quantité de malessezia sur le cuir chevelu. Il est disponible sur ordonnance sous forme de lotion ou de shampoing.

*Veuillez noter que la mention d’une marque particulière ne constitue pas une recommandation de la part de l’Association canadienne de dermatologie quant à l’usage d’un produit.

Les problèmes de pellicules peuvent généralement être contrôlés efficacement avec des shampoings antipelliculaires en vente libre. Cependant, si une démangeaison du cuir chevelu persiste malgré l’utilisation d’un shampoing antipelliculaire pendant plusieurs semaines, ou si vous remarquez des rougeurs et une enflure au niveau du cuir chevelu, consultez un dermatologue pour une évaluation. Vous pourriez avoir besoin d’une ordonnance pour un shampoing plus fort.

En bref

  • On estime que 50 % des Nord-Américains ont des pellicules.
  • Les pellicules sont plus fréquentes chez les jeunes et disparaissent habituellement vers la quarantaine, bien qu’elles puissent parfois persister jusqu’à un âge plus avancé.
  • Les hommes ont plus souvent des pellicules que les femmes, probablement à cause des hormones qui rendent les glandes sébacées plus actives et le cuir chevelu plus huileux.
  • Certaines maladies ou médicaments peuvent déclencher ou aggraver les pellicules et leur variante, la dermatite séborrhéique.