Au Canada, l’appellation « dermatologue » est réservée aux médecins spécialistes qui, outre leur diplôme de médecine, ont suivi un programme intensif de formation spécialisée de cinq ans, en médecine et en chirurgie, à la prévention, au diagnostic et au traitement des maladies de la peau, des cheveux et des ongles.

Comment devenir dermatologue


Pour commencer il faut s’inscrire à une université et achever un programme de premier cycle spécialisé d’instruction médicale poussée. Ensuite, une fois réussi un programme de quatre années et le Medical College Admissions Test (MCAT), on peut présenter une demande d’admission à une faculté de médecine. La formation des écoles de médecine est constituée de quatre années d’étude, suite auxquelles la désignation MD est accordée.


Après la faculté de médecine


Suite à l’acceptation dans l’une des huit universités agréées qui offrent un programme de cinq ans de résidence en dermatologie donnant une formation avancée en dermatologie.

Universités agréés – Programmes de résidence en dermatologie

Les programmes de résidence se répartissent comme suit :

  • deux années de formation clinique de base comprenant au minimum douze mois de médecine interne et trois mois de pédiatrie, en plus de rotations en rhumatologie, maladies infectieuses et oncologie
  • deux années de formation en résidence agréée en dermatologie comprenant au moins une année dans un hôpital général
  • une année additionnelle de formation en résidence agréée, de recherche clinique ou fondamentale reliée à la dermatologie, ou une année de formation à plein temps en pathologie

Certification


La personne qui a obtenu une formation universitaire agréée doit passer une série d’examens médicaux stricts et réglementés à la fin de sa résidence. Après avoir complété avec succès les examens finaux, un certificat de spécialiste en dermatologie (FRCPC) lui est accordé.


Post-certification


Pour assurer l’actualisation des compétences, tous les spécialistes médicaux doivent achever un programme de maintien du certificat obligatoire réglementé par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Cela suppose un certain nombre d’heures de formation additionnelle au sein de la spécialité étudiée en plus de la pratique quotidienne de la médecine.