Le cancer spino-cellulaire est le deuxième plus fréquent cancer de la peau au Canada, après le cancer basocellulaire.

Il s’impose de traiter cette forme de cancer de la peau, car la lésion peut continuer à grossir : elle peut alors endommager les tissus avoisinants et se répandre à d’autres endroits du corps.

À quoi ressemble-t-il?

Les cancers spino-cellulaires ont l’apparence d’une peau épaisse et rougie, de bosses sur le cuir chevelu ou d’excroissances semblables à des verrues. Ils peuvent aussi se présenter sous forme de plaie ou de croûte sur la peau. Ce type de cancer peut se répandre très rapidement en quelques semaines. II apparaît aux endroits exposés souvent au soleil comme le visage, le cuir chevelu dégarni, le cou, les bras, le dos des mains et les jambes. II faut aussi prendre garde de surveiller son apparition autour de l’oreille ou sur les lèvres, car un cancer à ces endroits risque de se répandre encore plus rapidement.

Quelle est sa cause?

L’exposition fréquente au soleil est la principale cause de cette maladie. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli par des médicaments anti-rejet ou des maladies immunitaires courent aussi un risque plus grand.

Qui risque d’être atteint de ce cancer?

Les facteurs de risque de cancer spino-cellulaire sont les mêmes que pour les kératoses actiniques. Aussi, les personnes qui ont reçu une greffe d’organe solide (rein, foie ou coeur, par exemple) courent un risque extrême de developper un cancer spino-cellulaire susceptible de se répandre au reste du corps, avec des conséquences parfois mortelles.

Comment traite-t-on ce cancer?

Le traitement du cancer de la peau sera discuté avec votre dermatologue et consistera le plus souvent en l’ablation, mais il existe d’autres traitements.