Bien que les kératoses actiniques ne constituent pas des cancers de la peau à proprement parler, il demeure important de faire traiter ces lésions, car elles peuvent se transformer en cellules spinocellulaires cancéreuses.

À quoi ressemblent-t-elles?

Les kératoses actiniques se présentent sous la forme de taches rougeâtres, rugueuses et écailleuses. Ces lésions apparaissent aux endroits exposes au soleil, comme le visage, les oreilles, le cuir chevelu dégarni, le dos des mains, les avant-bras et les jambes. La plupart des gens en ont plus d’une. Il arrivent que les taches piquent ou brûlent. Certaines formes de kératoses actiniques apparaissent sur la lèvre inférieure.

Quelle est sa cause?

Trop d’exposition au soleil pendant de nombreuses années entrave à la longue le développement des cellules de la peau au niveau des couches superficielles, c’est-à-dire de l’épiderme. Les rayons du soleil endommagent les gènes de la peau, ce qui provoque cette croissance anormale des cellules.

Quelle sont les personnes les plus à risque?

Les personnes avec la peau claire, qui ont souvent des taches de rousseur, qui brûlent rapidement et bronzent avec difficulté, sont les plus à risque. Les gens de plus de 40 ans qui se sont beaucoup exposés au soleil courent aussi un plus grand risque de kératoses actiniques, de même que les personnes qui travaillent dehors, en raison de leur exposition intense au soleil.

Comment peut-on traiter les kératoses actiniques?

Il existe divers traitements. Votre dermatologue pourra vous indiquer celui qui convient le mieux dans votre cas, selon le nombre de lésions, leur localisation, votre âge et votre état de santé général. On peut traiter les lésions à la cryochirurgie (c’est-à-dire les geler avec l’azote liquide), les enlever par chirurgie ou appliquer des crèmes.

Comment peut-on prévenir les kératoses actiniques?

Protégez votre peau du soleil. De nombreuses études internationales ont démontré que l’utilisation régulière d’écran solaire peut réduire l’apparition des kératoses actiniques. Les autres methodes de protection sont importantes (chapeaux à large bord, rechercher l’ombre, conserver ses vêtements…).