Dans le monde entier, le deuxième lundi de mai est désigné Journée mondiale du mélanome pour rappeler la prévalence croissante du mélanome malin. Cette année, l’Association canadienne de dermatologie a publié les résultats d’un nouveau sondage d’opinion publique révélant des tendances à la fois positives et inquiétantes dans les attitudes des Canadiens à l’égard de l’exposition au soleil et de la protection solaire.

Statistic from CDA Sun Safe Behaviour Survey
Statistic from CDA Sun Safe Behaviour Survey

Au cours des années antérieures, l’ACD a uni ses efforts à ceux d’autres organisations afin de faire pression sur la colline du Parlement pour que les députés interdisent l’utilisation des lits de bronzage par des mineurs. À l’heure actuelle, toutes les provinces du Canada (et deux territoires sur trois) interdisent l’utilisation d’équipement de bronzage par des personnes de moins de 18 ou 19 ans. Forte de ce succès commun qui favorise la sécurité des Canadiens, l’ACD continue de promouvoir la prudence au soleil et la prévention du cancer de la peau.

Interdiction de l’utilisation des lits de bronzage chez les mineurs à travers le Canada

Vérifiez votre peau régulièrement

Si on ne sait pas comment vérifier sa peau, il suffit de consulter « l’ABCDE » et de faire son auto-examen en suivant les étapes : c’est une façon toute simple de se rappeler les caractéristiques clés qui pourraient permettre de déceler un cas potentiel de mélanome :

Cinq étapes pour l’auto-examen de la peau
Self-exam step 1 image

Installez-vous devant un miroir dans une pièce bien éclairée. Examinez le devant de votre corps : le visage, le cou, les épaules, les bras, la poitrine, les cuisses et les jambes.

Self-exam step 2 image

Tournez-vous de côté, levez vos bras et examinez les côtés de votre corps, y compris sous les bras.

Self-exam step 3 image

À l’aide d’un miroir à main, examinez le haut de votre dos, l’arrière de votre cou et votre cuir chevelu. Examinez ensuite le bas de votre dos, vos fesses, l’arrière de vos cuisses et vos mollets.

Self-exam step 4 image

Examinez vos avant-bras, vos paumes, le dos de vos mains et vos ongles. Regardez bien entre les doigts.

Self-exam step 5 image

Enfin, examinez vos pieds : le dessus et la plante du pied, les ongles et les orteils. Regardez bien entre les orteils.

Suivez l’ABCDE pour chercher les signes de cancer

A – « Asymétrie » – différence de forme entre les deux côtés de la lésion.

B – « Bordure » – le contour visible de la lésion est irrégulier et indistinct.

C – « Couleur » – la lésion présente des variations de couleur, avec des zones brunes, noires, rouges, grises ou blanches.

D – « Diamètre » – la croissance est typique d’un mélanome.

E – « Évolution » – on constate une modification de la couleur, de la taille, de la forme ou des symptômes (par exemple, démangeaison, sensibilité ou saignement).

Le mélanome est la forme la plus grave de cancer de la peau, et plus de 90 % des mélanomes sont causés par les rayons UV du soleil. Le Dr Harvey Lui parle des mesures de prévention du mélanome et de la façon dont le dépistage précoce peut aider à sauver la vie des patients.

« La vidéo est disponible en anglais avec sous-titres en français et en anglais. »

En savoir plus sur le mélanome

Minimiser les risques de mélanome

Protégez-vous des effets nocifs du soleil en suivant ces étapes:

Rechercher l'ombre entre 11 h et 15 h

Porter des vêtements qui recouvrent le plus de peau possible ainsi qu'un chapeau à large rebord et des lunettes de soleil avec protection anti-UV

Utiliser de l’écran solaire avec un FPS d'au moins 30

Un problème croissant

L’incidence du mélanome a augmenté tant chez les hommes que chez les femmes au cours des dernières décennies. De 1992 à 2013, le taux d’augmentation a atteint 2,1 % par année chez les hommes et 2,0 % par année chez les femmes.

Même si cette hausse de l’incidence est préoccupante, le mélanome est facilement traitable s’il est détecté tôt. Le taux de survie à cinq ans des femmes atteintes de mélanome est de 92 % et celui des hommes, de 85 %.

La détection précoce est essentielle à un bon pronostic. Il faut inspecter régulièrement sa peau et consulter un dermatologue certifié si l’on détecte une lésion suspecte.

L’Association canadienne de dermatologie préconise l’utilisation d’écran solaire comme moyen sûr et efficace de protéger la peau des rayons nocifs du soleil. Il existe de solides preuves scientifiques des effets néfastes de l’exposition aux UV. En revanche les prétendus effets négatifs des écrans solaires pour la santé sont purement hypothétiques. Les trois mesures suivantes contribuent à une protection solaire sûre : rechercher l’ombre, porter des vêtements protecteurs et utiliser un écran solaire à large spectre.