Les poils incarnés sont des poils qui poussent sous la peau : ils peuvent s’infecter et laisser des cicatrices. Ils sont souvent le résultat d’épilation par le rasage, à la cire ou avec pinces à épiler. Les poils incarnés s’accompagnent souvent de démangeaisons et de douleur. On constate parfois la présence de petites bosses rouges, contenant parfois du pus, qui ressemblent à des boutons.

En plus de n’être pas beaux à voir et de causer de l’inconfort, les poils incarnés peuvent également causer des infections et laisser des cicatrices, si la personne se gratte et essaye de les enlever. En cas d’infection, il faut communiquer avec son médecin.

La solution évidente serait de ne pas enlever les poils mais pour bien des gens, cette solution ne convient pas. Votre médecin peut prescrire différents médicaments pour mieux contrôler les poils incarnés.

On peut utiliser une crème rétinoïde (par exemple Retin-A, Renova) pour promouvoir l’exfoliation (détachement des cellules mortes de la peau). Ce type de crème peut également traiter les taches brunes et la peau épaissie par les poils incarnés.

Un stéroïde topique (crème à la cortisone) peut diminuer les rougeurs et l’enflure. La cortisone est disponible sans ordonnance en faible concentration. Votre médecin peut aussi vous prescrire une concentration plus élevée.

Dans certains cas, il faut avoir recours aux antibiotiques pour traiter les poils incarnés infectés. Il peut s’agir d’un antibiotique topique appliqué sur la région infectée, ou d’un antibiotique oral (prescrit par votre médecin) en cas d’infection plus grave.

 

* Veuillez noter que la mention d’un produit particulier ne signifie aucunement que l’Association canadienne de dermatologie recommande ce produit.

Les poils incarnés ont tendance à apparaître dans les zones où vous avez enlevé des poils : chez les hommes, c’est habituellement le visage et le cou; chez les femmes, on les retrouve sur les aisselles, les jambes et dans la région pubienne.

Les personnes qui ont les cheveux crépus sont plus susceptibles d’avoir des poils incarnés, parce que les follicules pileux incurvés peuvent inciter les poils à croître à l’horizontale, dans la direction de la peau. Les Noirs et les Hispaniques ont tendance à développer des poils incarnés à cause de leurs follicules pileux incurvés ou frisés.

Certaines méthodes utilisées pour enlever les poils peuvent causer plus de poils incarnés que d’autres. Quand on se rase, on a tendance à couper les poils à un angle, ce qui peut faire que les poils vont repousser vers l’intérieur. Si l’on tire sur la peau quand on se rase, cela peut aussi contribuer à l’apparition de poils incarnés, parce que l’extrémité du poil se rétracte sous la peau. Quand on s’épile à la cire, on arrache les poils par la racine, mais quand ils recommencent à pousser, les poils ont du mal à retrouver le trajet les menant à l’extérieur de la peau.