De nos jours, hommes et femmes cherchent de plus en plus à réduire leur pilosité, la peau glabre étant jugée plus attrayante. L’épilation est donc une pratique assez courante. Il existe diverses méthodes pour éliminer les poils indésirables, que ce soit de façon temporaire ou permanente. Il faut toutefois noter que le temps consacré à l’épilation et les coûts varient en fonction de la méthode utilisée, tout comme le taux de réussite.

Il existe des produits conçus pour éliminer les poils et d’autres pour réduire leur croissance. Certains produits peuvent se trouver en magasin, alors que d’autres sont prescrits par un dermatologue et utilisés sous la supervision d’un médecin.

Produits topiques

Les crèmes dépilatoires sont disponibles sans ordonnance, mais elles doivent être utilisées conformément aux instructions puisqu’un mauvais usage risque d’entraîner des brûlures. Il est important de faire un test cutané avant d’utiliser une crème dépilatoire afin de détecter toute irritation ou intolérance.

Méthodes

Le rasage est la méthode la plus utilisée pour éliminer les poils, tant chez les hommes que chez les femmes. C’est bon marché, rapide, pratique et relativement peu douloureux. Toutefois, en raison de la possibilité d’entailles ou de coupures, de la repousse rapide des poils et de l’apparition de poils incarnés, les consommateurs ont commencé à souhaiter des résultats plus uniformes et durables.

Dans la mesure du possible, utiliser un rasoir à une seule lame et raser les poils toujours dans le même sens. Il faut éviter d’aller et venir dans deux sens ou plus sur les régions à raser.

L’épilation au fil, méthode d’épilation d’origine asiatique,est maintenant répandue dans les pays occidentaux. Pour cette méthode, un fil de coton ou de polyester est doublé, puis entortillé. On roule ensuite ce fil sur les zones du visage où se trouvent les poils superflusafin de les arracher avec le follicule.

L’épilation au fil peut être plus douloureuse que l’épilation à la cire, mais les effets durent de six à dix semaines.

L’épilation à la cire consiste à appliquer une mince couche de cire liquide sur la peau, puis à la retirer en un mouvement brusque dans le sens inverse de la pousse des poils. Cette méthode permet d’arracher les poils à la racine et ralentit ainsi leur repousse. Les effets peuvent durer de deux ou trois semaines, selon la personne.

Il existe des techniques à la cire chaude ou à la cire froide. Il faut être très prudent quand on applique la cire chaude, pour ne pas brûler la peau. Après l’épilation, on peut noter la présence de rougeurs et une sensibilité accrue pendant des heures. On estime que les dommages répétés infligés aux follicules pileux peuvent éventuellement diminuer la repousse des poils sur les zones ciblées.

Ces méthodes peuvent comporter d’autres désavantages, notamment la douleur ressentie pendant l’épilation et le risque d’apparition de poils incarnés, de folliculite, de cicatrices, d’hyperpigmentation et de dermatite. L’épilation à la cire est déconseillée sur les peaux irritées, brûlées par le soleil ou endommagées. Il est également recommandé d’éviter l’épilation à la cire pendant l’utilisation de certains types de crèmes contre l’acné sous ordonnance ou la prise d’isotrétinoïne; parfois, la cire peut arracher de la peau.

L’épilation au sucre est similaire à l’épilation à la cire. Elle consiste à étaler une pâte molle sur les zones où se trouvent les poils indésirables, puis à la retirer d’un coup sec. Les deux méthodes peuvent être utilisées à la maison, à l’aide de produits vendus en magasin, mais on peut également avoir recours aux services d’une esthéticienne.

L’électrolyse est la seule méthode d’épilation permanente. Son effet ne dépend pas de la pilosité ou de la couleur de la peau d’une personne. La méthode consiste à insérer une aiguille très fine dans le follicule pileux, puis à transmettre une faible impulsion électrique qui endommage et détruit le follicule. Il existe deux méthodes principales :

  • L’électrolyse galvanique utilise un courant électrique direct pour créer une réaction chimique qui détruit le follicule pileux.
  • La thermolyse, un courant alternatif à haute fréquence crée des vibrations assez puissantes pour chauffer et détruire le follicule pileux.

Les deux méthodes sont parfois utilisées en combinaison. L’efficacité varie en fonction de l’habileté de la technicienne ou du technicien. Chaque traitement dure de 15 minutes à une heure. Cette méthode peut être douloureuse; une crème anesthésiante topique appliquée une heure avant le traitement peut réduire l’inconfort.

L’électrolyse peut causer des rougeurs sur les zones traitées, de même que des cicatrices ou une augmentation ou une diminution de la pigmentation. Cette méthode ne devrait pas être utilisée par des personnes qui ont un stimulateur cardiaque.

Les appareils à lumière intense pulsée (LIP) ne sont pas des lasers. Ces appareils ont recours à un faisceau de lumière extrêmement concentré, souvent en combinaison avec une crème ou un gel, pour brûler la tige du poil. Les appareils à LIP produisent un large spectre de lumière qui peut chauffer tous les tissus avoisinants, ce qui en fait une méthode moins efficace pour interrompre la pousse des poils et comporte des risques de brûlure plus importants, surtout sur les peaux foncées.

La LIP comporte également des risques de blessures aux yeux, de changement de pigmentation de la peau, de cicatrices et de stimulation de repousses paradoxales.

Étant donné les risques importants de blessures, il est recommandé de consulter un dermatologue avant de se soumettre à cette procédure, ou de le faire sous la supervision d’un dermatologue.

L’épilation au laser consiste à diriger un faisceau laser sur la peau pour la pénétrer et détruire les follicules pileux qui produisent les poils. Il peut s’écouler de trois à six mois ou plus avant que les poils ne recommencent à pousser. Il faut en moyenne de six à huit traitements espacés à huit à douze semaines pour obtenir des résultats permanents.

Les effets secondaires potentiels comprennent les cloques, une décoloration de la peau, des rougeurs, des enflures et des cicatrices. Les personnes à la peau bronzée ou plus foncée risquent davantage les problèmes de pigmentation, comme des taches blanches où le faisceau laser a pénétré la peau.

laser hair removal diagram
Importants facteurs à considérer avant de recourir à l’épilation au laser  

Cette procédure peut-elle me convenir?
La technologie au laser cible les pigments sombres. Certains lasers fonctionnent mieux sur la peau pâle et les poils foncés et épais. Les patients à la peau foncée et aux poils noirs devront avoir recours à un différent type de laser. Les poils blonds ou blancs ne répondent pas facilement au traitement au laser.

En général, plus la peau est pâle et plus les poils sont foncés et épais, meilleurs sont les résultats.

Comment fonctionne l’épilation au laser?
Les lasers qui sont conçus pour éliminer les poils de façon permanente émettent des ondes de lumière qui sont absorbées par le pigment du poil (la mélanine). Si la peau qui l’entoure est plus claire que la couleur du poil, l’énergie du laser se concentre dans la tige du poil pour le détruire sans toucher la peau ou le follicule.

La capacité de l’appareil à émettre de façon soutenue une largeur de bande très étroite qui détruit le follicule pileux sans endommager la peau environnante constitue un facteur essentiel pour un traitement sécuritaire et efficace. Alors que le faisceau émis par le laser ne chauffe que la tige du poil, la chaleur est transmise de la tige du poil aux tissus environnants pendant plusieurs millisecondes après la pulsion du laser. Plusieurs appareils au laser sont munis d’accessoires de refroidissement qui refroidissent la peau environnante afin d’absorber toute chaleur transmise.

L’épilation au laser est-elle permanente?
Les appareils au laser servant à l’épilation sont utilisés depuis 1997 et sont reconnus pour leur capacité à réduire la pilosité de façon permanente, pourvu que le poil soit traité au moyen du type d’appareil approprié et que les réglages soient bien adaptés.

Toutefois, l’épilation au laser ne peut pas éliminer la totalité des poils sur une zone donnée. Avec des traitements appropriés, les appareils au laser peuvent éliminer la plupart des poils épais sur une région donnée du corps, mais ils ne peuvent pas éliminer les poils fins. Pour éliminer la totalité des poils sur toute la zone traitée, la plupart des gens doivent recourir par la suite à des traitements d’électrolyse pour éliminer les poils fins qui subsistent.

Si des poils repoussent après une période de 12 mois, ce sont de nouveaux poils qui peuvent apparaître en raison de nombreux facteurs comme l’âge, les problèmes de santé ou les changements hormonaux.

L’épilation au laser est-elle douloureuse?
De façon générale, l’épilation au laser n’est pas beaucoup plus douloureuse que l’épilation à la cire, mais la sensation est différente. À chaque pulsion, la sensation peut s’apparenter au claquement d’une bande élastique sur la peau, sensation qui peut durer un moment. La douleur n’est ressentie que lorsque le laser touche la peau, mais elle ne dure pas. La plupart des gens n’ont pas besoin de crème anesthésiante, bien qu’elle puisse être prescrite et appliquée avant la procédure pour les patients plus sensibles.

En raison des risques importants associés à l’épilation au laser, notamment les blessures aux yeux, les changements de pigmentation de la peau, les cicatrices, les brûlures sur la peau et la stimulation de repousses paradoxales, il est recommandé de consulter un dermatologue avant de se soumettre à cette procédure, ou de le faire sous la supervision d’un dermatologue.

Produits topiques

L’eflornithine bloque une enzyme qui stimule la poussedes poils. Il a été démontré que la crème à base d’eflornithine HCl (Vaniqa*) ralentissait la pousse des poils. Cette crème est approuvée comme crème d’ordonnance pour réduire les poils indésirables sur le visage chez les femmes. Chez certaines patientes, la crème peut causer de l’acné, une folliculite, de la douleur ou une sensation de brûlure sur la peau, des rougeurs ou de l’irritation.

Les femmes enceintes ou qui allaitent devraient consulter leur médecin avant d’utiliser ce produit.

La crème à base d’eflornithine est appliquée deux fois par jour, à au moins huit heures d’intervalle. Des résultats peuvent être visibles après quatre à huit semaines.

Produits oraux

Spironolactone est un diurétique qui peut être utilisé pour diminuer la pression artérielle. En dermatologie, il est utilisé à certaines doses pour bloquer l’activité androgénique. Ce type d’activité peut causer de l’acné et l’apparition de poils indésirables sur le visage ou la poitrine chez les femmes.

La spironolactone (Aldactone*) est prise quotidiennement. Les personnes qui prennent ce médicament peuvent demander à leur médecin de faire une analyse de sang pour vérifier leur fonction rénale et leurs niveaux de potassium; ils peuvent également vérifier leur pression artérielle de façon périodique.

Les femmes doivent faire en sorte de ne pas tomber enceintes pendant l’utilisation de ce médicament. Les femmes enceintes ou qui allaitent ne doivent pas utiliser ce produit.