Eczema
Eczema
Eczema

On appelle « eczéma » un groupe de maladies qui causent une inflammation de la peau. On parle aussi de « dermatite » pour désigner l’eczéma.

La peau enflammée ou eczémateuse est rouge et enflée et elle démange. Elle présente parfois des petites bosses remplies de liquide qui coulent et forment des croûtes.

Les causes fréquentes de l’eczéma comprennent les réactions allergiques à une chose qui touche la peau, comme l’herbe à puce ou le nickel, par exemple, ou encore le contact avec des produits chimiques qui endommagent la couche externe de la peau, comme les savons forts et les substances qui assèchent ou irritent la peau.

L’eczéma est un problème courant, mais il n’est pas contagieux. Certaines formes d’eczéma sont héréditaires. Même si l’eczéma des enfants disparaît parfois lorsqu’ils grandissent, on ne peut pas guérir l’eczéma. Un dermatologue peut faire le diagnostic et préparer un plan de traitement pour gérer la maladie et maîtriser les poussées.

Il est important de traiter l’eczéma pour empêcher la maladie d’empirer et pour soulager la douleur et les démangeaisons. Un traitement adéquat peut aussi réduire le stress, prévenir les infections et empêcher la peau de s’épaissir, ce qui peut causer des démangeaisons constantes.

Formes courantes d’eczéma

Dermatite atopique (DA) est héréditaire et c’est la forme la plus courante d’eczéma. On estime que près de 17 % des Canadiens souffriront de DA à un moment ou l’autre de leur vie.

La DA fait presque toujours son apparition dès les premiers mois de l’enfance ou avant l’âge de 5 ans. Elle se caractérise par des démangeaisons et des irritations, souvent derrière les genoux, dans le creux des coudes, au visage, au cou et sur les mains. Les enfants atteints d’eczéma développeront souvent de l’asthme ou la fièvre des foins. D’autres membres de leur famille souffrent aussi de ces problèmes.

La non-conformité au traitement recommandé constitue le principal obstacle à une bonne gestion de l’eczéma. Or, on estime que seulement 24 % des patients atteints d’eczéma suivent adéquatement le traitement recommandé.

Dermatite de contact Il en existe deux types : la dermatite de contact allergique et la dermatite de contact irritant.

La dermatite de contact allergique (DCA) est une réaction immunitaire de la peau au contact d’une substance allergène. Le contact avec l’herbe à puce est la cause la plus courante de DCA, suivie des métaux, des teintures, des parfums et des produits cosmétiques contenant des agents de conservation.

La dermatite de contact irritant est plus fréquente que la DCA. Elle est causée par une exposition à des substances comme des savons, des détergents et des produits de nettoyage qui détruisent les huiles de la peau et l’assèchent, endommagent ainsi la couche protectrice de la peau et déclenchant l’inflammation. Les esthéticiennes, les infirmières, les barmans et autres personnes qui ont souvent les mains mouillées sont souvent atteints de cette forme de dermatite.

Le dommage causé par la dermatite peut être :

  • aigu (soudain et intense) après un contact avec un produit chimique de forte concentration qui déclenche une réaction comme une brûlure;
  • chronique (persistant) ou tardif (il fait son apparition des mois ou des années après le contact avec un irritant).
FAITS au sujet de l’eczéma
  • L’eczéma n’est pas contagieux.
  • Ce sont les enfants qui sont les plus souvent atteints d’eczéma.
  • Les bains font du bien – appliquez un hydratant immédiatement après.
  • Utilisez des vêtements et des draps faits de tissu doux et naturels.
  • Évitez les savons forts, les produits parfumés et les fragrances. S’il n’est pas bien diagnostiqué et adéquatement traité, l’eczéma peut devenir chronique et handicapant.

La dermatite atopique et la dermatite de contact sont les formes les plus courantes d’eczéma.  Voici d’autres types d’eczéma:

Eczéma dishydrosique Éruption récurrente aiguë de nombreuses vésicules minuscules causant une démangeaison intense, sur les paumes, le côté des doigts et la plante des pieds.
Lichen plan Atteinte chronique se manifestant par des plaques de peau épaissie et qui démangent, sur les côtés ou l’arrière du cou, sur les poignets, les chevilles et les jambes et l’intérieur des cuisses.
Eczéma nummulaire Nombreuses plaques rondes d’eczéma habituellement associées à la peau sèche, sur l’extérieur des mains, des bras et des jambes.
Eczéma séborrhéique Plaques de peau grasse, jaunâtres ou brunâtres, sur le cuir chevelu, les sourcils, le nez et la poitrine.
Dermatite de stase ou eczéma variqueux Forme chronique d’eczéma sur la face interne des jambes, associée aux varices.
Où l’eczéma apparaît-il le plus souvent ?

Cela dépend de l’âge de l’enfant. Chez les bébés, on voit le plus souvent des plaques rouges sur le visage, les coudes et les genoux. L’érythème fessier est aussi fréquent. Chez les enfants plus âgés, l’irritation apparaît le plus souvent derrière les genoux, dans le creux des coudes, sur les côtés du cou et sur les poignets, les chevilles et les mains.

Comment puis-je aider mon enfant ?

Vous pouvez contribuer à prévenir l’eczéma de votre enfant en gardant sa peau douce et hydratée et en évitant les déclencheurs qui causent des démangeaisons et des poussées.

Quand consulter le médecin avec votre enfant ?

Les enfants qui font de l’eczéma sont portés à avoir des infections de la peau. Communiquez avec le médecin de votre enfant si vous voyez des signes d’infection : fièvre, rougeur et sensibilité de la région atteinte, boutons remplis de pus sur la région atteinte ou autour. Voyez aussi le médecin si vous remarquez un changement abrupt ou une aggravation de l’état de votre enfant.

Quand consulter un dermatologue ?

Si vous suivez ces directives et que le traitement recommandé par votre médecin de famille ou votre pédiatre n’améliore pas l’état de votre enfant, un dermatologue pourra vous aider.

Qu’est-ce que le chapeau ?

Les bébés font souvent du chapeau. Cela se soigne facilement. Le chapeau est causé par l’accumulation normale des huiles naturelles de la peau et des pellicules de peau morte du cuir chevelu.

Le chapeau ne nuit pas à votre enfant. Il disparaît le plus souvent après le premier anniversaire.

Trucs pour les parents d’enfants atteints d’eczéma
  • Efforcez-vous de baigner l’enfant et d’hydrater sa peau tous les jours.
  • Évitez le contact de la peau avec la laine et les tissus rudes.
  • Appliquez tous les jours un médicament sur les régions qui présentent de l’inflammation.
Est-ce courant ?

On ne connaît pas à l’heure actuelle le nombre de cas de dermatite de contact au Canada, mais selon des statistiques américaines, les problèmes de peau comptent pour plus de 45 % de toutes les maladies professionnelles. De toutes les dermatites professionnelles, environ 80 % sont des dermatites de contact irritant et 30 %, des dermatites de contact allergique (parfois les deux en même temps).

Peut-on quand même travailler ?

La plupart des travailleurs qui ont une dermatite de contact peuvent retourner au travail. Cela dépendra

  • du type de dermatite de contact;
  • de sa gravité;
  • de la forme de traitement.
Vous croyez avoir de l’eczéma professionnel ?

Posez-vous les questions suivantes :

  1. Votre problème de peau a-t-il commencé lorsque vous avez changé d’emploi ?
  2. Votre peau s’améliore-t-elle lorsque vous n’êtes pas au travail ?
  3. Croyez-vous qu’une substance particulière au travail cause votre problème de peau ?

Si vous avez répondu « Oui » à l’une de ces questions, consultez votre dermatologue.

Quelques emplois et les irritants et allergènes qui leur sont associés
  • Découpez du coton à fromage ou un tissu de coton doux de la grandeur de la région affectée.
  • Trempez le tissu dans l’eau ou dans une solution de Burow.
  • Appliquez sur la peau pendant 20 à 30 minutes.
  • Gardez le tissu mouillé, sans le couvrir afin de permettre l’évaporation.
  • Asséchez la peau en tapotant et appliquez le médicament.
Quelques irritants et allergènes rencontrés dans de nombreux emplois
Emplois Irritants Allergènes
Coiffeurs Solutions à permanentes, shampoings, décolorants, travaux humides Teintures, persulfates, nickel, parfums, caoutchouc
Dentistes et techniciens dentaires Détergents, nettoyants pour les mains, travaux humides Anesthésiques locaux, mercure, méthacrylates, eugénol, désinfectants, caoutchouc, matériaux d’empreinte dentaire
Ébénistes et charpentiers Colles, détergents, diluants, solvants, produits de préservation du bois Teintures, colles, bois, térébenthine, vernis, colophane
Électriciens Décapants Flux, résines, caoutchouc
Enseignants Poussière de craie
Mécaniciens Huiles, graisses, essence, carburant diesel, produits nettoyants, solvants Gants de caoutchouc, chromates, résines époxydes, antigel
Ménagères Détergents, produits nettoyants, nourriture, travaux humides Gants de caoutchouc, aliments, épices, arômes, nickel, chromates, produits à polir
Personnel médical, infirmières et infirmiers, travailleurs hospitaliers Désinfectants, détergents, travaux humides Gants de latex, anesthésiques, antibiotiques, antiseptiques, phénothiazines, formaldéhyde, glutaraldéhyde, chloroxylénol liquide, crèmes à main
Travailleurs agricoles Engrais obtenu par synthèse industrielle, désinfectants, pesticides, produits nettoyants, essence, carburant diesel, plantes et grains. Caoutchouc, avoine, orge, aliments pour les animaux, médicaments vétérinaires, ciment, plantes, pesticides, produits de préservation du bois
Travailleurs de la construction Ciment Chromates, cobalt, gants de caoutchouc et de cuir, résines, bois
Travailleurs du domaine des plastiques Solvants, acides, styrène, oxydants Durcisseurs, résines phénoliques, polyuréthane, acryliques, plastifiants
Travailleurs en garderie Détergents, produits nettoyants, travaux humides

Informations fournies par la CSPAAT. Pour une liste plus exhaustive, consultez le feuillet d’information « Prévention de la dermatite de contact professionnelle » en version intégrale (document en format PDF).

Chez les patients atteints de dermatite atopique, une huile essentielle est absente de la peau, ce qui l’empêche de bien retenir l’humidité. La peau sèche est plus sensible aux irritants et l’eczéma devient plus difficile à maîtriser. Il est essentiel de contrer la sécheresse de la peau pour réussir le traitement. Le soin quotidien de la peau sèche doit comprendre le nettoyage en douceur et l’hydratation.

Nettoyage

Les savons ordinaires peuvent irriter la peau et aggraver le problème. Utilisez un nettoyant liquide ou un savon doux. Les produits liquides sont souvent préférables pour les peaux sensibles, car ils sont moins abrasifs et plus faciles à rincer.

Bain

Le bain est un élément essentiel du soin et de l’hydratation de la peau sèche. Il faut prendre tous les jours ou tous les deux jours un bain ou une douche de courte durée (5 à 10 minutes), à l’eau claire tiède (et non chaude). À chaque fois que la peau est exposée à l’eau (douche, bain ou lavage des mains), il faut appliquer ensuite un hydratant. Laver la peau à la fin du bain ou de la douche, uniquement aux endroits qui en ont besoin, et utiliser des produits nettoyants doux.

Hydratants

Après le bain, sécher la peau sans frotter, en tapotant à la serviette. Suivre ensuite les recommandations de votre médecin pour l’application des médicaments et des hydratants (par exemple, appliquer le médicament d’ordonnance sur les régions affectées par l’eczéma et appliquer un hydratant sur le reste du corps où il n’y a pas d’eczéma actif). Les produits à consistance épaisse sont à privilégier, car en plus d’hydrater la peau, ils serviront aussi de barrière aux irritants. Il n’existe pas suffisamment de preuves pour recommander un régime précis d’utilisation des hydratants, mais selon les experts, il faut en appliquer une quantité généreuse, une fois par jour ou plus, pour minimiser la sécheresse de la peau.

Évitez les irritants et les déclencheurs pour réduire les poussées

La DA et la DCA sont aggravées par l’exposition aux allergènes et aux irritants. Évitez le contact avec les plus courants : la poussière, les pellicules animales, la fumée et le gazon. Un dermatologue fera des tests d’allergie pour connaître les substances qui vous affectent.

À faire :
  • Utiliser des détergents doux pour laver les vêtements, sans agent de blanchissage ni assouplisseur.
  • Rincer les vêtements deux fois.
  • Appliquer souvent de l’hydratant, surtout par temps froid.
  • Choisir des draps et des vêtements de coton.
  • Chercher à réduire le stress le plus possible
À éviter :
  • Exposer la peau à l’eau très chaude ou très froide.
  • Exposer la peau à la chaleur excessive ou à un environnement très sec.
  • Porter des tissus synthétiques ou de la laine directement sur la peau.
  • Utiliser des détergents forts ou des produits parfumés.

La plupart des types d’eczéma exigent une combinaison de traitements et de médicaments. Votre dermatologue vous aidera à choisir ceux qui seront les mieux adaptés à votre état.

Les trois principaux éléments de la gestion de l’eczéma sont les suivants :

  • Bain et hydratants pour réparer la peau.
  • Médicaments pour réduire l’inflammation.
  • Éviter les déclencheurs qui provoquent les poussées
Médicaments en vente libre

Les antihistaminiques qui causent de la somnolence peuvent aider les personnes dont les symptômes troublent le sommeil.

Les hydratants et les émollients contribuent au confort de la peau en réduisant la sécheresse et en prévenant la desquamation. Les hydratants qui forment « barrière », qu’on appelle aussi hydratants physiologiques, contiennent certaines des huiles essentielles dont manque la peau eczémateuse, surtout des céramides.

Un ancien médicament toujours efficace, le goudron de houille, soulage la peau irritée et contribue à réduire les démangeaisons, la desquamation et les rougeurs. On le retrouve dans des huiles de bain, des shampoings, des gels, des crèmes et des onguents, et combiné aux corticostéroïdes.

Bain de javellisant : prendre un bain une à deux fois par semaine, pendant 5 à 10 minutes, dans une solution d’eau de Javel et d’eau claire tiède peut aider efficacement les personnes sujettes à de fréquentes infections susceptibles d’aggraver l’eczéma.

Les compresses froides soulagent l’inflammation et les démangeaisons.

Médicaments d’ordonnance

Les antibiotiques servent à traiter les infections secondaires de la peau, complication courante de tous les types d’eczéma qui survient lorsque les bactéries pénètrent la peau endommagée par le grattage et l’inflammation.

Les corticostéroïdes sont les agents anti-inflammatoires les plus efficaces. On en retrouve diverses formulations, de légères à très concentrées. Il faut les appliquer régulièrement jusqu’à ce que l’inflammation disparaisse. Lorsqu’on les utilise adéquatement, l’incidence d’effets secondaires est faible.

Les inhibiteurs topiques de la calcineurine servent spécifiquement à inhiber les cellules du système immunitaire de la peau. Ils sont très efficaces pour réduire les démangeaisons et prévenir les poussées d’eczéma si on les utilise régulièrement. Ces médicaments n’amincissent pas la peau.

Chez les personnes atteintes d’eczéma grave, la photothérapie, soit l’exposition régulière à certains rayons ultraviolets, est très efficace pour soulager les symptômes. On ne devrait recourir à ce traitement que sous supervision d’un dermatologue.

Compresses fraîches pour soulager l’inflammation et les démangeaisons. Suivez ces directives pour un soulagement rapide :

  1. Utilisez plusieurs épaisseurs de gaze (coton à fromage) ou d’un tissu de coton doux de la grandeur de la région affectée.
  2. Trempez le tissu dans l’eau ou dans une solution de Burow.
  3. Appliquez sur la peau pendant 20 à 30 minutes.
  4. Gardez le tissu mouillé, sans le couvrir afin de permettre l’évaporation.
  5. Asséchez la peau en tapotant et appliquez votre médicament.